Ios’19

30 septembre 2019

Les vacances s’achèvent avec deux semaines passées à Ios dans les Cyclades en Grèce. Je ne présente plus l’île que vous connaissez par cœur étant donné que je m’y rends depuis mon plus jeune âge.

Chaque année, mon passage à Ios est celui que j’attends avec le plus d’impatience. En effet, c’est là où tous les membres de ma famille se retrouvent (frères, sœurs, cousins etc).

C’est le lieu où mon lâcher prise est total, mais aussi l’endroit où je passe le plus de temps dans la mer. L’eau étant mon élément préféré, j’y ai mes petites habitudes entre plages sauvages, criques, sorties en bateau aux alentours de l’île.

Cette année, bizarrement bien que je ressentais grandement le besoin de prendre du repos là-bas, d’un autre côté je redoutais en quelque sorte ces deux semaines. Je savais que ces vacances auraient un goût un peu amer, comme la dernière fois que je me suis rendue sur cette île l’été dernier, j’étais également au côté de ma Maman (qui nous a quittée récemment).

Je savais que mon mood allait être nostalgique (la nostalgie, c’est l’histoire de ma vie, alors imaginez lorsque ça concerne la perte d’un parent).

Je me souviens encore de mon article sur le blog sur mes vacances à Ios 2018, et la réunion de mes deux parents divorcés sur la même île. J’en riais !

Et bien que je mettais l’accent sur le fait que ça pouvait être troublant, sachant que je n’avais jamais connu mes parents réellement ensemble (ils ont divorcé alors que j’avais 4/5 ans), aujourd’hui avec le recul et le fort manque de ma mère, je les remercie d’autant plus d’avoir eu l’intelligence de pouvoir se fréquenter à nouveau pour le bien et l’équilibre de toute la famille. Grace à cela, les vacances à Ios 2018 resteront gravés à tout jamais dans mon coeur.

Bref, je n’étais pas dans un état d’esprit habituel. J’ai quand même essayé de prendre soin de moi au maximum en écoutant mes profonds besoins qui étaient limités puisqu’il s’agissait de récupérer beaucoup sommeil et prendre ma dose de soleil ahah. Je ne suis pas sortie une seule fois le soir, sauf pour dîner. Il fallait vraiment que je récupère et pour une fois, je n’ai pas fait attention à ce que j’avais envie de manger et à quel moment de la journée. Envie de manger des tartines de beurre et pâte à tartiner à 16 heures ? Go for it ! Pas envie de poster une photo une journée sur Instagram ? Pareil.

J’ai d’ailleurs été bien plus discrète sur mes réseaux cet été, que je n’ai pu l’être les étés précédents, en Grèce. J’avais besoin de me retrouver en famille et de penser à moi.

Paradoxalement, je ne suis pas revenue plus reposée qu’au début de mes vacances. Je pense qu’il aurait fallu plus de temps pour retrouver toute ma meilleure énergie, et avec le recul de ces dernières semaines passées à Paris, je pense qu’avec Matthieu nous aurions dû partir juste en amoureux une petite semaine quelque part.

Non pas que je n’aime pas ma famille, bien au contraire. Je ne raterai pour rien au monde des vacances avec. Ceci dit faire partie d’une grande famille demande beaucoup d’énergie !

Se déplacer à 10, réserver un resto à 10, échanger à 10… Je suis sûre que je me serais bien plus reposée si j’avais pris quelques jours bonus, juste en duo.

C’est officiellement la rentrée, et le travail a déjà bien repris pour moi avec de nombreux projets à venir. Je m’en réjouis ! Mes objectifs pour cette année sont avant toutes choses de prendre soin de moi et savoir ce qui me correspond réellement. Ça paraît simple à réaliser, mais quand un événement comme celui que j’ai vécu vient bousculer vos repères, vous remettez beaucoup de choses en question et comprenez finalement que la vie est courte et que pour que celle-ci soit joliment traversée, il faut pouvoir cerner ses véritables envies. Celles de votre âme.

C’est donc reparti pour une année riche en rebondissements (je nous souhaite de pouvoir enfin déménager à Los Angeles en 2020, selon l’avancée de nos papiers.)

Vous pouvez toujours retrouver ma liste d’adresses à Ios, par ici.

Belle rentrée à tous !

 

The holidays end with two weeks spent on Ios, in the Cyclades in Greece. I won’t introduce the island anymore that I’m sure you now know by heart, given that I have been going there since I was very young.
Every year my trip to Ios is the one that I’m looking forward to the most. In fact, it’s where all the members of my family meet up (brothers, sisters, cousins etc).
It’s the place where I can let go completely, but it’s also where I spend the most time in the sea. As water is my favourite element, I have my little usual habits including going to wild beaches, coves, and boat outings around the island.
This year, although I was really feeling the need to rest over there, I also bizarrely slightly dreaded these two weeks. I knew that these holidays were going to be bittersweet, much like the previous time that I went to this island last summer when I was also with my Mum (who recently passed away).
I knew that I was going to be in a nostalgic mood (nostalgia is the story of my life, so imagine when it’s about the loss of a parent).
I still remember my article on the blog on my 2018 holidays on Ios, and the meeting of my two divorced parents on the same island. I laughed about it!
And even though I was focusing on how it could be troubling, knowing that I had never really experienced my parents together (they got divorced when I was 4/5 years old), looking at the broader picture today while missing my Mum, I thank them both even more to have had the intelligence to be able to meet up again for balance and for the good of the whole family. Thanks to that, my 2018 holidays on Ios will be forever in my heart.
Anyway, I wasn’t in my usual state of mind. I nonetheless tried to take care of myself as much as possible by listening to my deep needs, which were limited as they involved catching up on lots of sleep and getting my dose of sun haha. I didn’t go out at night once, except for dinner. I really had to rest and recuperate and for once I didn’t pay attention to what I felt like eating or to what time of day I ate. Feeling like eating butter and spreads on bread at 4pm? Go for it! No desire to post a photo per day on Instagram. The same.
Moreover, I was much more discreet on my social media this summer than I was able to be the previous summers in Greece. I needed to be with my family and think of myself.
Paradoxically, I didn’t come back more rested than at the start of my holidays. I think it will take more time for me to get back to my best energetic self. And in hindsight after two weeks back in Paris, I think that Mathieu and I should have had a week away together with just the two of us somewhere.
Not that I don’t love my family, on the contrary. I wouldn’t miss holidays with them for the world. That said, being part of a large family requires a lot of energy!
10 of us traveling, booking a restaurant for 10, 10 of us chatting… I’m sure I would feel much more rested if I had taken a few extra days off, with just the two of us.
It’s officially back to work time, and I’m very much back at it with numerous upcoming projects. I’m delighted about it! My goal for this year before all else was to take care of myself and to know the best fit for me. It seems simple to do, but when an event such as what I have experienced has overturned your loss of reference points, you question so many things and finally understand that life is short and for it to be a beautiful journey, you have to define your true desires. The desires of your soul.
So we are starting another year full of surprises (I wish f
In the meanwhile, you can find my address list for Ios over here.

2 comments

marielittlebrunette

1 octobre 2019 21:45:29

Très belles photos Kenza cette île à l’air incroyable ça me donne envie d’y aller en famille aussi belle rentrée prend soin de toi


amandine

1 octobre 2019 20:35:35

hello, très belles photos, je ne te connais pas personnellement et pourtant quand tu étais à Ios je me suis dis OMG ces vacances vont être tellement particulière par rapport à ta maman <3 En tout cas tu sais rester positive et souriante et rien que pour ça je t'admire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Recevez par mail mes dernières parutions