Pep-Start x Gina

3 mars 2016

Processed with VSCOcam with hb1 preset

3 jours à Londres, un temps mitigé mais deux expériences à vous raconter !
Invitée par Clinique avec d’autres filles de plusieurs pays, nous étions là pour tester le nouveau produit : le Pep-Start, le nouveau soin des yeux « défatiguant ».
Nous avons dîné relativement tôt chez Pizza East dans le quartier de Shoreditch pour nous lever à 6h du matin.

Direction : une boîte de nuit. Hein, comment ça ?

Oui oui, nous sommes allées danser de 7 à 9h du matin afin de tester cette nouvelle crème.

Daybreaker est le nouveau concept qui cartonne dans toutes les plus grandes villes.
Il s’agit d’aller danser avant d’aller bosser.
Un peu comme d’autres iraient faire leur yoga.
Bien évidemment, aucun alcool n’est servi mais des bons jus détox.
J’ai trouvé le concept assez ludique, moi qui adore danser en plus. C’est à tester au moins une fois dans sa vie avec sa bande de potes !
Et Clinique est partenaire de Daybreaker, d’où notre présence à cet événement.

Je vous avoue que lorsque je dors peu, j’ai les yeux super enflés et avant un shooting par exemple, je n’hésite pas à poser un masque au thé pour que ceux-ci dégonflent plus vite.

Alors ça n’a pas raté, et je me suis empressée de tester mon Pep-Start !
Je n’ai pas eu cette sensation de fraicheur que je peux avoir avec mes masques, en revanche, contour des yeux bien hydratés et ce pendant des heures. Très important pour moi, car même si je n’ai pas la peau du visage ultra-sensible, j’ai la peau sous les yeux qui tirent toujours et j’ai horreur d’appliquer un anti cernes directement dessus quand ma peau n’est pas nourrie.

Même si la fonction de ce produit est de réveiller le regard, depuis que je l’utilise, je m’en sers aussi le soir avant d’aller dormir au même titre que j’utiliserai un baume pour mes lèvres. Et je peux vous dire que le matin au réveil, il ne reste aucun fini gras, tout a été absorbé.

Après notre folle matinée à danser, nous sommes rentrées nous poser à l’hôtel pour terminer au 38ème étage d’une tour, au restaurant Sushi Samba. Une tuerie, que je vous recommande !

Processed with VSCOcam with hb1 preset Processed with VSCOcam with a6 preset Processed with VSCOcam with a5 preset Processed with VSCOcam with a7 preset Processed with VSCOcam with a7 presetProcessed with VSCOcam with a7 preset Processed with VSCOcam with a7 preset Processed with VSCOcam with a7 preset Processed with VSCOcam with a5 preset Processed with VSCOcam with hb2 preset Processed with VSCOcam with c1 presetProcessed with VSCOcam with a8 preset Processed with VSCOcam with a8 preset

Matthieu m’a rejoint en fin de journée pour continuer encore deux jours dans la capitale anglaise.

Après cette longue journée je me suis écroulée. De toutes façons je ne voulais pas pousser car dès le lendemain je rejoignais la team suédoise Gina Tricot, pour â-participer au shooting de leur prochaine campagne.
Nous étions pas mal de filles (encore une fois) de divers pays à shooter sur deux jours dans les rues de Londres.
Je n’ai pas le droit d’en dire plus, mais je vous laisse sur quelques photos backstage qui vous donnent le ton des photos à venir !

Processed with VSCOcam with hb2 preset Processed with VSCOcam with a9 preset Processed with VSCOcam with a9 preset Processed with VSCOcam with a9 preset Processed with VSCOcam with a9 preset Processed with VSCOcam with a6 preset Processed with VSCOcam with a6 preset Processed with VSCOcam with a6 preset

Nous avons quand même pu profiter une demie-journée juste pour nous. Nous avons rejoint nos amis Doina et Daniel (nos potes rencontrés à la Yacht Week) qui nous ont emmené au Soho House pour bruncher.
L’endroit étant un club privé, nous n’étions pas autorisés à prendre des photos néanmoins, j’ai découvert un lieu assez improbable, un service au top et un bunch comme on les aime (pancakes et compagnie).

Processed with VSCOcam with a8 preset Processed with VSCOcam with c8 preset Processed with VSCOcam with c7 preset

Processed with VSCOcam with hb2 preset

L’après-midi s’est achevée et nous sommes retournés tranquillement vers la gare…

A très vite Londres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Recevez par mail mes dernières parutions