Trois jours à Genève

Rentrer à Paris le 15 août n’était pas une bonne idée.

La ville est calme, le boulot quasiment inexistant… Alors je suis allée rendre visite quelques jours à mon père, ma belle-mère et mes petites soeurs.
Ils ont décidé de quitter notre belle capitale pour s’installer dans un environnement plus paisible, troquer leur appartement pour une jolie maison, avec vue sur le lac… Plus enivrant qu’une vue sur un immeuble.
Alors, comment se divertir en trois jours à Genève ?
– Passer une journée au bord d’une piscine. Je suis arrivée au bon moment : canicule.
35 degrés me tendaient les bras.
Photobucket
Photobucket
Photobucket
-Faire du bateau sur le lac, accessoirement de la bouée à la tombée de la nuit. La lumière est incroyable.
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
-Faire de l’accrobranche. J’en rêvais, l’idée me trottait dans la tête depuis des mois. Une fois arrivée sur place, j’ai endossé mon accoutrement de Lara Crotte Croft, me suis glissée dans la peau de Jane (la meuf à Tarzan t’as vu) et me suis lancée à la conquête de la nature.
Sauf que je peux vous dire qu’au bout de dix minutes, j’étais tétanisée.
Mon père qui me garantissait que la sensation de vertige n’existait pas, parce-que bien accrochée, a menti.
Si il y a bien une chose contre laquelle je ne peux pas lutter, c’est ma peur du vide.
J’ai été servie : angoisse, panique, coeur qui bat on ne peut plus vite… J’ai clairement perdu la gueule devant mes petites soeurs qui ne se sont pas gênées pour me narguer.
Une comédie se déroulait : je bramais des insultes entre chaque étapes et m’agrippais aux arbres comme un enfant qui refuse de quitter ses parents.
Je sentais la pression monter, la crise de nerfs arrivait, mais à force d’entendre mon père qui répétait que tout se passait « dans ma tête », et qui m’a fait bien comprendre que je devais me surpasser et arrêter de flipper devant chaque obstacle, j’ai finalement décidé de me taire et de prendre sur moi.
Photobucket
Les petits challenges de la vie, les défis persos que l’on se lance et qui nous prouvent que l’on est « capable de ».
J’ai fini mon parcours sans soucis, même avec le sourire et bien que cela puisse paraître stupide à lire, j’ai été fière de moi, j’ai accompli quelque chose qui me paraissait insurmontable.
Photobucket
– Se ballader dans le Vieux Genève. Charmant.
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
-Organiser un barbecue. Ben ouais, à Paris, c’est compliqué alors quand l’occasion s’y prête…
Photobucket
Photobucket
Photobucket
-Passer régulièrement au Mc Do, juste pour savourer ces délicieux chaussons aux pommes dont on nous a privé en France.
Je ne vais pas m’en remettre.
Photobucket
– Se rendre à Megève (où la neige n’était, bien entendu, pas au rendez-vous), dans la montagne pour déjeuner, faire le plein d’air frais avant de reprendre son train le lendemain pour Paris.
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photos persos, Voyages
Previous Story
Next Story

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply